Catégorie énergie plus NCM

  • Sociéte de fonds commun de placement
  • Série F
  • CDN $

Sur le terrain

Notre siège social à Calgary permet d’entretenir de solides relations au sein du secteur canadien de l’énergie.

  • Prix actuel

    13 Dec 2018

  • 5,36$

    0,05$ (0,86%)

Gestionnaires de placement

  • Mark Heim

    Gestionnaire de portefeuille

Faits saillants

  1. Fonds d’actions canadiennes toutes capitalisations du secteur de l’énergie qui a obtenu de bons résultats dans le passé

  2. Accès à une équipe de gestionnaires de portefeuille spécialisés à Calgary qui entretient de solides relations au sein du secteur canadien de l’énergie

  3. Exposition au secteur canadien de l’énergie : vastes réserves, faible risque géopolitique et rapide croissance de la production

Rendements composés (%) au 31 oct. 2018

1 mois 3 mois 6 mois 1 an 3 ans* 5 ans* Création
-19,9%-23,0%-19,4%-18,8%-11,9%-12,4%0,3%

Rendements annuels au 31 oct. 2018

2018 CA 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 ^
2,2 % -26,6 % 23,4 % -26,6 % -8,4 % 23,2 % 0,2 % -4,7 % 28,8 % 36,5 %

au 31 oct. 2018Dividendes

2017 2014
Gains en capital 0,09 $7,00 $
Total 0,09 $ 7,00 $

Croissance de 10 000$

10 principaux placements

Répartition du portefeuille (%)

Au 31 oct. 2018
  • Titre%
  • Actions à grande capitalisation39,2
  • Actions à moyenne capitalisation26,4
  • Actions à petite capitalisation33,9
  • Cash net0,5
Remarques

*Rendement annualisé

^Le rendement de 2009 est calculé à partir du 31 mai, soit la date de création du fonds.

Avis de non-responsabilité

Les prix et les taux de rendement indiqués sont ceux de la série F. Le rendement passé n’est pas garant du rendement futur. Les placements dans les fonds communs de placement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi, de frais de gestion et d’autres frais.  Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement composés annuels historiques globaux et tiennent compte de l’évolution de la valeur des actions et du réinvestissement des dividendes, mais non des frais de vente, de rachat et de distribution, des frais facultatifs et de l’impôt sur le revenu payable par le porteur de titres, lesquels auraient réduit le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas garant de leur rendement futur.