Fonds Norrep NCM

Dividendes nord-américains Investir avec Michael Simpson. Michael Simpson se joint à NCM pour devenir le gestionnaire de portefeuille principal du Fonds Norrep NCM restructuré.

NCM Investments est très heureuse de rouvrir le fonds vedette Norrep NCM avec un nouveau mandat et Michael Simpson à la barre. Le Fonds est axé sur les dividendes nord-américains. Le portefeuille est composé d’actions canadiennes et américaines. Le mandat, qui investit principalement dans des entreprises championnes en matière de dividendes, convient parfaitement à M. Simpson, car il possède plus de 25 ans d’expérience dans ce domaine.

À propos de Michael Simpson, CFA

Michael Simpson est un gestionnaire de portefeuille accompli, ayant travaillé dans le domaine des placements pendant plus de 25 ans. M. Simpson est le gestionnaire de portefeuille principal du Fonds Norrep Norrep NCM, un mandat axé sur les dividendes nord-américains de toutes capitalisations. Auparavant, il a travaillé à Sentry Investments pendant 17 ans à titre de vice-président principal et de chef du groupe des revenus d’actions.

Titres champions en matière de dividendes

Michael Simpson investit principalement dans des entreprises championnes en matière de dividendes. Ces entreprises versent un dividende régulier ou croissant. Le Fonds utilise les dividendes pour capitaliser le revenu au fil du temps.

Exemples d’entreprises championnes en matière de dividendes

Ces entreprises sont présentées à titre indicatif seulement et ne reflètent pas nécessairement les placements réels du portefeuille.

Petites entreprises

Des titres de petites entreprises sont ajoutés de façon active au portefeuille pour accroître le rendement du capital. Ces petites entreprises ont ce qu’il faut pour devenir les entreprises à moyenne et à grande capitalisation de demain.

Exemples de petites entreprises

Gestionnaire de portefeuille chevronné

Michael Simpson compte plus de 25 ans d’expérience en gestion active de placements. Il a été témoin de plusieurs cycles économiques et de la façon dont les marchés réagissent. Il se spécialise dans les titres qui versent des dividendes et produisent un revenu, tout en mettant l’accent sur les flux de trésorerie disponibles afin de maintenir des dividendes fiables.

Approche toutes capitalisations

Le Fonds Norrep NCM investit dans de petites, moyennes et grandes entreprises en Amérique du Nord, ce qui accroît les occasions de placement dans l’univers de placement nord-américain.

Diversification

Le Fonds peut investir jusqu’à 49 % de son actif aux États-Unis, mais doit investir de 50 % à 90 % de son actif dans des actions canadiennes, selon les perspectives de marché de M. Simpson. Bref, vous obtenez une diversification sur les marchés nord-américains et un gestionnaire de portefeuille chevronné.

Réduction de la volatilité

Les actions versant des dividendes sont généralement moins volatiles que les actions ne versant pas de dividendes. Ainsi, l’aventure sera plus douce et l’esprit des investisseurs, plus tranquille en cas de repli des marchés.

Portefeuille concentré

Le Fonds Norrep NCM détient un portefeuille concentré composé de 30 à 40 titres. Nous ne possédons pas l’indice et nous ne détenons que des titres d’entreprises rentables qui, le plus souvent, versent des dividendes.

Avis de non-responsabilité

Le 12 novembre 2020, l’objectif du Fonds Norrep NCM a été modifié. L’accent, qui était mis sur les actions canadiennes à petite capitalisation, est passé à un mandat élargi axé sur les actions canadiennes et américaines de toutes capitalisations versant des dividendes. Si la modification avait été apportée avant le 12 novembre 2020, le rendement du Fonds aurait pu être passablement différent.

Le rendement passé n’est pas garant du rendement futur. Les placements dans les fonds communs de placement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi, de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement composés annuels historiques globaux et tiennent compte de l’évolution de la valeur des actions et du réinvestissement des dividendes, mais non des frais de vente, de rachat et de distribution, des frais facultatifs et de l’impôt sur le revenu payable par le porteur de titres, lesquels auraient réduit le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas garant de leur rendement futur.